Domaine Yves BAZIN Villars-Fontaine









Savoir faire : Travaux de la vigne en culture raisonnée
 
Le plus important est de connaître sa vigne parcelle par parcelle.
La Taille : entre Janvier et Mars . C’est un travail très important car cela permet de maîtriser les rendements par une taille plus courte ou plus longue suivant les cépages. Certaines vignes plus sujettes à la grêle sont taillées de façon différente ( en cordon de royat). Le sarment sera broyé pour faire un engrais naturel.

Plantations et réparations : en Avril. Réparation et échange de piquets et de fils de fer. Plantations nouvelles et repiquage.

Evasivage (ou ébourgeonnage ou épamprage) : d’Avril à Mai . Avec la taille, c’est le travail le plus important. Pied par pied et suivant la sortie de raisins, on ôte les pousses superflues car ces « gourmands » épuisent la vigne et cela sert à maîtriser les rendements.

Relevage : de Mai à Juillet , au fur et à mesure que la végétation pousse, il faut la protéger du vent et palisser les branches entre deux fils. Si le travail n’est pas fait à temps, on peut perdre une bonne partie de la récolte.

Rognage : couper les branches qui dépassent des fils sur les côtés et au-dessus à l’aide d’une machine.

Engrais et Traitements : maîtriser l’apport d’engrais organiques est très important car si on en met trop, la végétation à plus de vigueur et accentue les risques de pourriture. Suivant l’hydrométrie et la chaleur, les parcelles sont traitées. Si ce n’est pas fait à temps la récolte peut-être menacée par des pertes sérieuses de rendements.

Vendanges Vertes et Effeuillage : ne sont pas fait systématiquement , seulement les années tardives et humides comme 2002 ou 2004.

Vendanges Manuelles : avec table de tri, en principe fin septembre, début octobre. C’est le moment principal de l’année où le stress et la joie s’assemblent avec 10 à 15 vendangeurs pendant 8 à 10 jours.
 
Savoir faire : Vinification et travaux en cave
 
La Vinification est le moment crucial pour la qualité du vin futur :
Pour le rouge : Après un passage sur la table de tri, le vin est dégrappé et mis en grosses cuves ouvertes. La cuvaison est traditionnelle de 10 à 15 jours avec pigeages, remontages et contrôle des températures journaliers. Une fois la fermentation alcoolique terminée, le vin nouveau est décuvé, pressé et mis en cave.
Pour le blanc : Après le tri, le raisin est pressé et mis en cuve. Au bout de quelques jours, il est débourbé. Le mou est refroidi régulièrement pour qu’il fermente à basse température pendant 15 à 20 jours. Une fois la fermentation alcoolique terminée, il est soutiré et mis en cave.

Les vins sont stockés en fûts ou foudres de chêne pendant un ou deux ans suivant la cuvée. Les remplissages des fûts sont faits hebdomadairement. Au bout de 10 à 12 mois, le vin est soutiré, séparé des lies puis remis en fûts ou préparé pour la mise en bouteilles.
Celles ci sont stockées nues, en piles ou en palettes dans la cave. Au fur et à mesure de la demande, les bouteilles sont étiquetées pour être commercialisées.
LES DIFFERENTES BOUTEILLES :
 
 
Après la demi et la bouteille de 0,75 l il existe :
 
Magnum 1,5 L soit 2 bouteilles

Jéroboam 3 L soit 4 blles

Réhoboam 4,5 L soit 6 blles

Mathusalem 6 L soit 8 blles

Salmanazar 9 L soit 12 blles

Balthazar 12 L soit 16 blles

Nabuchodonosor 15 L soit 20 blles
 
 
 
 
 
 
PAGE D'ACCUEIL